l lang="fr"> Thaïlande Express. - Crazy China - Beijing
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Jan

Thaïlande Express.

Publié par RoRos  - Catégories :  #Thailande

Acte 3 - épisode 1 : Chez les Thaï nous vagabonderons!

Thaïlande Express.
Thaïlande Express.

Les voici, les voilà, les news toutes fraîches tant attendues. Les transitions ça prend du temps, ça chamboule tout, c'est un nouveau départ à zéro, sans repère, surtout quand on se la joue à l'improviste et que le lieu d'atterrissage reste toujours une surprise. On a filé la tête baissé, sans à prioris, juste la sonnette d'alarme touristiquement votre.

Alors voilà une semaine après avoir touché Bangkok, c'est dans un mini bus familial que nous montons vers le nord et que je profite pour écrire ces quelques news. Chauffeur à droite, on roule à gauche, on double à droite, même pas peur, détendus. En tout cas, ça roupille autour de nous! On laisse défiler le paysage devant nous, les yeux en mode girouettes, on ne voudrait pas rater un quelconque détail ...

Bangkok, bouillonnante et ville de l'excès. On ne sait plus si on doit dire Thank you, XieXie, Salamat. Frustrant, amusant, on en reste parfois bouche bée! Mais on arrive avec notre sourire Philipin & excès de sourcil pour saluer à tout bout de champs, minute papillon, ici c'est pas si easy! "Pays du sourire", oui on veut bien y croire, mais pas si évident... Changement radical de décor, alors qu'on assimilait justement les Filipinas.

Thaïlande Express.
Thaïlande Express.Thaïlande Express.Thaïlande Express.
Thaïlande Express.Thaïlande Express.
Thaïlande Express.

Capitale sans modération, ou carrefour des cultures qui se rencontrent, s'appréhendent, se touchent. 5 jours à gambader, et finalement apprécier la complexité, le bordel, le quartier chinois, les ruelles des quartiers à maisons basses en bordure du canal... Une mise en bouche pleine de Wat dorés, d'écritures en spirale, des noodles épicées, de crânes chauves, tuktuk colorés, marchés en tout genre et j'en passe. De quoi se laisser surprendre, au travers des avenues, des quelques buildings, et du soupçon de ville qui ne dort jamais. Un sourire, une direction et ça suffit pour nous convaincre d'aller voir plus loin. On l'apprivoise, l'explore avec autant de doutes que de plaisirs et curiosités. On s'y plairait peut être bien...

Après tout ce brouhaha, loin du farniente de ce dernier mois, nos jambes frétillent d'aller découvrir en profondeur. Un air de révolution s'empare de la ville, un premier ministre sur un siège éjectable? Histoire à suivre. Notre train nous attend pour Ayutthaya puis Pak Chong. Loin d'être les seuls farangs, on saute dans la vieille micheline, ou les vendeurs ambulants ne cessent de déambuler. A notre arrivée, on est facilement accostés, mais facilement délaissés. On avance aussi détendus que le matelot qui dirige sa barque, chaque jour d'une rive à l'autre, pour satisfaire les besoins des locaux et touristes qui rejoignent le centre ville. On déambule entre les maisons de bois, les vieilles pierres rouges et bouddhas en tout genre. Ce n'était pas un mythe ... Carrefour de civilisations Asiatiques nous y voilà.

Thaïlande Express.Thaïlande Express.
Thaïlande Express.
Thaïlande Express.Thaïlande Express.
Thaïlande Express.
Thaïlande Express.Thaïlande Express.
Thaïlande Express.
Thaïlande Express.Thaïlande Express.
Thaïlande Express.
Thaïlande Express.
Thaïlande Express.

L'étape sauvage restera Pak Chong & le Parc National de Khao Yai. Cherchant à tout prix à toucher toujours plus l'intouchable, et pourquoi pas les éléphants, les écoliers nous guideront dans le bus pickup vers la porte d'entrée du Parc. La suite? Les gardiens nous informent que la seule possibilité de rester sur place, c'est de dormir au camping et de s'y rendre en faisant du stop... Chez les bridés du Nord ça marchait alors pourquoi pas ici. En avant les explorateurs, au milieu de la jungle, il est 17h, une vingtaine de kilomètres à pied c'est quand même pas évident avec nos 14 kg sur le dos!! Avec peu de force de persuasion, une berline s'arrêtera pour nous emmener à bon port avec même le bonus de l'arrêt photo au point de vue central du parc. Premier face à face direct avec les thaïs, en petit comité et leur anglais difficile. Quiproquos, rires, toujours sous la bonne humeur qu'on se découvre! Notre tente nous attendra au milieu de biches et singes sauvages, tout comme notre sachet de riz/omelette pour dîner. Comme si notre venue était déjà toute calculée!

Tout le monde est équipé pour le grand safari, assez épatant. Deux jours donc à se perdre entre les lianes, faune et flore en tout genre. Nos sens n'ont jamais été aussi actifs. On ne fera pas long feu à la lueur de la lune et bruits en tout genre..

Thaïlande Express.
Thaïlande Express.Thaïlande Express.
Thaïlande Express.
Thaïlande Express.
Thaïlande Express.Thaïlande Express.
Thaïlande Express.

Pas d'éléphant, ni de tigre, mais une belle échappée. Les thaïs parlent anglais à la hauteur de notre niveau de thaï. Première curiosité comblée, leur seconde sera de savoir ce qu'on pense de leur pays et surtout si l'on rend visite à un ami! France? Who! Sourire :) ils n'hésiterons pas à faire du remue ménage dans leur coffre de pickup pour embarquer d'étapes en étapes, ces deux énergumènes sur le bord de route. Plus facile à repérer que n'importe quel troupeau! Les caïds au volant, nous épaterons tant parleur concentration sur la route que sur les inscriptions bouddhiques qui les protègent au dessus de leur tête! Din, jeune photographe et vendeur de teeshirts, sera le dernier à nous prendre pour rejoindre la gare ferroviaire. Avec une bonne tête, on s'est vite senti à l'aise.. Il nous aura surpris par sa spontanéité, et son geste en nous donnant son numéro de téléphone en cas de besoin sur le territoire! Avec un grand espoir de se recroiser, malgré les quelques peu de mots échangés.

En route mauvaise troupe, cette fois ci on s'est rapprochés de la frontière birmane, aux portes sud des routes caravanières, qui rejoignaient anciennement la Chine. Allons voir ce qui se passe par ici, où se côtoient Birmans, Chinois, Karen et Thaïlandais...

Thaïlande Express.
Commenter cet article

Adeline 21/01/2014 23:15

Wooow mais la Thailande aussi !!! j'envie le calme et le charme du parc national que vous avez visité !

mum 19/01/2014 10:39

Ah si j'ai oublié... Et y a pas de jolies petites vieilles en thailande !!!!

À propos

La Longue Marche