l lang="fr"> Détent ' Thaï ! - Crazy China - Beijing
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Feb

Détent ' Thaï !

Publié par RoRos  - Catégories :  #Thailande

A notre insu! Et à la clé toujours des rencontres inattendues ;)

En route!!..
En route!!..En route!!..
En route!!..

En route!!..

Prochaine étape, Mae Sariang.

Petit bourg plus au nord, toujours le long de la frontière Birmane. Et 6 heures de local truck en cadeau. Le temps de s'évader en musique et en images, avec ces paysages inhabituels qui défilent, ces regards qui ne cessent d'être différents, et les secousses sur ces routes enlacées ... De nombreux locaux arrivent encore à choper le chauffeur et s'agripper rapidement aux ferrailles de la camionnette ou entre nos jambes, et en un coup de sonnette les voilà descendus au milieu de rien. Une belle valse d'ethnies colorées... Qui pétille! les contrôles militaires se succèdent, pour apeurer les plus téméraires ... Et en fin de journée nous voilà enfin débarqués!!

Une petite maison familiale dans ce bourg minuscule, au bord de la rivière, loin des autres guesthouses avachies le long de l'eau. Un accueil chaleureux, des locaux souriants, et du temps pour nous, voilà un programme bien chargé!! Avant de continuer la route vers le nord ...

Sunny break.
Sunny break.Sunny break.
Sunny break.

Sunny break.

Et ça repart ...Et ça repart ...
Et ça repart ...

Et ça repart ...

Mae Hong Son, l'apaisante!

Cette fois nous grimpons dans un "vrai" bus pour quelques heures de route. La culture du brûlis fait fumer le ciel, mélangé à la brume matinale ... On se rapproche du triangle d'Or, les langues se mélangent, on arriverait presque à bafouiller du chinois pour se faire comprendre!

Après 4 heures de bus, dans les ruelles calmes, sous la chaleur et en face du lac, une petite auberge bien sympathique nous ouvrira son jardin ... & ces charmants hôtes! La maisonnette pointue c'était la notre :)

Du calme, une petite moto, de la jungle, des rizières, des belles rencontres, du ravitaillement en liquide -& même pendant les élections, car on est malins ;) - et en solide, et voilà la recette pour que le temps passe tranquillement, juste parfaitement!

Tous les soirs, les locaux s'activent pour monter leurs stands et faire profiter les passants de leur talents culinaires ... Pourquoi faire compliqué, quand on peux manger sur une paillasse, tout simplement !

Les pieds dans l'eau.Les pieds dans l'eau.Les pieds dans l'eau.
Les pieds dans l'eau.

Les pieds dans l'eau.

Cantines thaï auprès de l'eau!Cantines thaï auprès de l'eau!
Cantines thaï auprès de l'eau!
Cantines thaï auprès de l'eau!Cantines thaï auprès de l'eau!

Cantines thaï auprès de l'eau!

En quelques minutes sur les deux roues et on s'enfoncent facilement entre la jungle & les rizières! Une sensation carrément chouette de faufiler partout ou ça passe ... Même si forcément on ne passe pas inaperçus.

Cultures en tout genre, opium? Euh, c'est quoi ce truc :) nos yeux n'apercevrons que 2/3 armes plus ou moins dissimulées, dans les maisons hautes en bois des villages environnants .... Rassurant!

Influence Birmane dans l'architecture, de grands espaces et du bois bien travaillé ... On y poserait bien nos fesses entre deux mômes et deux grins de riz!

A mobyleeette!
A mobyleeette!A mobyleeette!
A mobyleeette!

A mobyleeette!

Et pourquoi pas.
Et pourquoi pas.Et pourquoi pas.
Et pourquoi pas.

Et pourquoi pas.

ANotre curiosité et notre soif de découvertes sera plus que rassasiée même si elle trouvera ses limites! De l'ethnie Karen, appartiennent soit-disant des femmes au long coup, portant de jolies dorures, jusqu'aux jambes. Certains villages étaient soit-disant authentiques ...

On était prévenus, mais on a trébuché quand même!! Sans commentaire, à la croisée des chemins, une seule femme semblait encore avoir cette coutume ... Encore un long débat sur le tourisme!! Du coup le lendemain, un bon bain chaud et de boue fut nettement plus rafraîchissant pour nos esprits tordus :)

Sans oublier la nuit sous les étoiles qui brûlent ....! Merci les moines!!!

Karen village.
Karen village.Karen village.
Karen village.

Karen village.

L'envolée!L'envolée!L'envolée!
L'envolée!

L'envolée!

Et avant que chacun ne reprenne sa route, si on (re) prenait une dernière Chang?! ..

A l'auberge, ça trinque!A l'auberge, ça trinque!

A l'auberge, ça trinque!

Puis, ce fut l'enfilade de l'anti-thèse de notre échappée belle, que l'on nommera en 3 mots ... Ou presque!! Mais tout d'abord notre compagnon le bus, pour nous valdinguer d'un point à un autre. Toujours un moment pour échanger avec locaux, voyageurs, et les autres autochtones!

Local bus.
Local bus.Local bus.

Local bus.

Dans l'ordre d'apparition, les étapes furent!! Paï -ou l'acharnée de l'orgie Peace & Buy, Chiang Maï -le melting-pot occidental au travers de dorures de Wat, Chiang Raï -la petite rebelle & inopinée du Nord.

Drôle de mélanges vous nous direz, mais la forte colonisation et bien plus encore offre un cocktail bien explosif! Mais nous avons pu -ou du moins essayer- de déambuler à notre souhait dans les faubourgs citadins, environs naturels qui s'offraient à nous, tout en retrouvant Alain, Céline & Dorian après 4/5 jours de route chacun de son côté!

A prendre ou à laisser, chacun y trouve son compte entre deux bouts du monde! Chang Maï, la bouillonnante marquera un avantage étant au située au coeur de nos vadrouilles.

De Wat en Wat.
De Wat en Wat.De Wat en Wat.
De Wat en Wat.

De Wat en Wat.

La pause cambrousse.
La pause cambrousse.La pause cambrousse.

La pause cambrousse.

Sans oublier une belle soirée, apéro et musique, avec notre hippie National. Tout en nous racontant des histoires de bouddhas entre deux wiskies Thaï ... Et parcourant Chiang Maï à trois sur un scoot nous a ravivé des souvenirs Pékinois :)

Aux cantines du marché.
Aux cantines du marché.Aux cantines du marché.
Aux cantines du marché.

Aux cantines du marché.

Riverside Bar.

Riverside Bar.

Pour la dernière virée en équipe, avant que les chemins se séparent, une aprèm les pieds dans l'eau dans une atmosphère locale, qui nous aura demandé un peu de persévérance ... Mais un vrai petit bonheur à notre arrivée!

Humm.
Humm.Humm.

Humm.

A table!!!A table!!!
A table!!!

A table!!!

À propos

La Longue Marche