l lang="fr"> 4000 îles à peu près ! - Crazy China - Beijing
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Mar

4000 îles à peu près !

Publié par RoRos

Ça, C'est ce que disent les laotiens!!

Done KhôneDone Khône
Done Khône

Done Khône

Situées au sud du Laos, les 4000 îles est un lieu très prisé par les voyageurs ! La région se divise surtout en trois îles, une d'entre elle est envahi par le tourisme donc forcément nous nous dirigerons vers les deux autres pendant ces trois jours !

À notre arrivée en car, nous sommes qu'une poignée de touristes à descendre sur l'embarcadère pour aller tenter l'aventure en dehors de l'île la plus connue. Une petite barque nous attend avec son chauffeur pour une petite traversée de 10 minutes pour rejoindre l'île.

Embarcadère Embarcadère
Embarcadère
Embarcadère Embarcadère

Embarcadère

Comme d'habitude nous ne réservons rien à l'avance, donc pour commencer la journée une petite promenade s'impose -sous un soleil brûlant et avec nos sac de 15 kilos- pour trouver une auberge. Nous écoutons les conseils des locaux qui nous montrent plus ou moins des endroits bon marché. C'est au bout d'une heure que nous trouverons un petit nid douillet tenu par une jeune lady boy dans une superbe maison en bois.

Auberge de Don KhôngAuberge de Don Không
Auberge de Don Không
Auberge de Don KhôngAuberge de Don Không

Auberge de Don Không

L'île est réellement occupée par quelques petits hébergements pour les touristes ... la vie locale est donc encore présente. Nous étions les seuls clients de l'auberge, à flâner dans le salon ouvert sur le jardin ... Alors les locaux décident de nous inviter à manger avec eux. Il n'est que 18h, nos estomacs sont encore en digestion, mais le plaisir de se joindre à eux est réciproque, alors on file les pieds sous la table.

Le repas commencera à la bougie (et aux nuages de moustiques!) à cause d'une coupure d'électricité ... mais pour nous faire patienter notre lady boy sortira la caisse de bières en attendant que les plats arrivent. Un des hôtes parle chinois donc nous échangeons quelques mots en plus de l'anglais pour faire connaissance. Quiproquos, gribouilles de françois, et autres curiosités feront place!

Après une grosse demie-heure la lumière fut et le repas pu commencer ... un vrai festin qui s'offre à nous au milieu de la table !!! Un régal.

Belle tablée!
Belle tablée!Belle tablée!Belle tablée!

Belle tablée!

Le réveil dans l'auberge est juste parfait. Cette petite maison rien que pour nous est difficile à quitter mais la visite de l'île est prévue et notre lady boy est déjà à la recherche d'un deuxième vélo à louer dans le village pour notre journée.

Le soleil nous assassine sur nos petites montures mais nous filons vers le sud de l'île joyeusement. Les locaux sont sous leurs petites baraques à l'ombre et allongés les 3/4 du temps. Tout est bien paisible, une atmosphère très locale, tranquille!!

On prends le temps d'échanger quelques broutilles avec les passants, de contempler le panorama des îlots qui flottent entourés du Mékong ... et de pédaler pour se rafraîchir à la moindre brise d'air!!!

Après l'effort le réconfort, une petite pause encas s'impose!

Don KhongDon Khong
Don Khong
Don KhongDon Khong

Don Khong

Et il en sera ainsi pour les 2 prochains jours! Farniente - balade - trempette.

Un programme bien complet, bien fatiguant, bien parfait!

Endormis la veille sur le doux chant des criquets et les craquements de feuilles, on file sur la pirogue pour la deuxième île Done Khône. Le soleil chauffe déjà, les pêcheurs sont en pleine action, les buffles font trempette ... Pas un bruit (sauf celui du moteur!) et on glisse sur l'eau emportés par le courant.

Entre deux îles.Entre deux îles.
Entre deux îles.Entre deux îles.

Entre deux îles.

Débarquement immédiat, recherche d'une paillote bon marché, et suite de notre pélerinage dans les îles. Les rives sont ultra sauvage dès qu'elles ne sont pas occupées par les habitations de bois, cahuttes pour touristes, ou boui-boui de restaurants. On gère les quelques kouacs d'organisation pour la suite et le passage de la frontière pour le Cambodge & on s'enfonce sur les chemins pour trouver une cantine non loin. On nous ferait presque payer un droit de passage pour aller plus loin sous le fameux pont français ... Malins on y échappe, et notre ami Laotien nous avouera que c'est pas une obligation de payer ... Pas fous!

A peine posés avec la famille pour manger, on se faufile dans les rizières sèches, chemins poussiéreux sous la chaleur! Chaud, chaud, chaud cacao! 3 kms plus loin une étendue de sable auprès de l'eau ... du calme, zen, la paillotte qui fait du bien, et un bout de rocher pour une totale détente!

Par ici & par là.Par ici & par là.
Par ici & par là.
Par ici & par là.Par ici & par là.Par ici & par là.

Par ici & par là.

Le lendemain, un tout autre décor s'offre à nous. On quittera l'île sans trop de regret, à peine éveillés, le coq courant derrière le chat ... un autre tour en pirogue pour rejoindre le hameau -couleurs locales- à quelques battement de râme de là.

La douceur du matin est agréabe sur l'eau. Les buffles toujours aussi imperturbables! A peine débarqués que nous sommes au milieu de la foule bien éveillée, ravitaillant le business des îles voisines, et se préoccupant de leur propre victuailles pour la famille.

Après réfléxion et avoir trouvé une auberge à la sortie du village, on décidera de passer la nuit par ici, profitant d'un dernier couché de soleil sur le Mekong, plus authentique ... Ici tout le monde veut gagner son gagne pain, seul endroit pour retirer de l'argent de la zone, convois de kayak pour touristes assoifés, et nous en stand-by pour la journée.

Dans nos têtes demain, fini le Laos, à nous le Cambodge. Alors une dernière Lao Beer s'impose, sous la cahutte du bord de l'eau, face au coucher de soleil et retardataires qui embarquent ... dans les pirogues de fortunes, et même avec la sono!

Les pêcheurs sont là aussi, les familles qui viennent prendre leur bain aussi, et les animaux ... Nous on contemple, la nuit tombe, mais nous on a envie de prolonger, de tarder. Il fait nuit noire, c'est le moment de partir à la lueur de la lune sur la route, aidés par les phares de scoot! Bonne nuit les petits ;)

4000 îles à peu près !
4000 îles à peu près !
Nakasang.Nakasang.
Nakasang.
Nakasang.Nakasang.Nakasang.

Nakasang.

Commenter cet article

À propos

La Longue Marche