l lang="fr"> Cité Interdite ... - Crazy China - Beijing
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Nov

Cité Interdite ...

Publié par RoRos  - Catégories :  #China -Beijing

... ou pas! En Chinois, plus couramment appelée : Gùgōng (故宫), exprimant « l'ancien palais ».

Par ici l'entrée.

Par ici l'entrée.

Et oui lieu incontournable de la ville, au coeur de la ville, la fierté des Pekinois. Classée au Patrimoine Mondiale de l'Unesco depuis 1987 déjà, il s'agirait de la plus grande collection de constructions en bois au monde.

Nous sommes samedi matin, il est onze heures, on se bouscule déjà dans le métro ... & c'est la queue pour acheter son ticket ! Et oui prendre une photo avec Mao, ça n'a pas de prix, vous comprendrez! On s'écarte de la place Tien Anmen et on se lance vers ces remparts immenses qui masquent la cité interdite pour découvrir cette Architecture.

On se faufile appareil photo en main, parés à rentrer dans cette immense enceinte, anciennement réservée à une élite de la population. Dès que nous franchissons ces hauts murs, de couleur rouge vif ... quelle surprise! On se sens si petit à l'intérieur !

La première enceinte ...La première enceinte ...
La première enceinte ...La première enceinte ...

La première enceinte ...

Selon une légende, l'ensemble de l'enceinte comprendrait 9 999 pièces ! Comme nous, vous pouvez vous dire dans un premier temps, mais pourquoi ces chinois voient décidément les choses en gros! Mais non tout cela a ses raisons " seules leurs divinités avaient le droit de construire un palais comprenant 10 000 pièces, c'est pourquoi les hommes essayaient ainsi de se rapprocher aussi près que possible de leur idéal de perfection. Chez les Chinois, le chiffre 9 est aussi symbole de longévité, et le nombre 10 000 représente symboliquement « une infinité dénombrable ». "

Son nom provient du fait qu'elle a été inaccessible pendant (juste) 5 siècles! Et ouais, toute personne désireuse d'y entrer était à l'époque exécutée sur le champs si celle-ci y pénétrait sans y être invitée!!! Ca fait cher la visite! Un petit palace mis de coté, à l'écart du peuple, et qui a abrité deux dynasties d'empereurs.

Puis l'intérieur ...
Puis l'intérieur ...Puis l'intérieur ...Puis l'intérieur ...
Puis l'intérieur ...Puis l'intérieur ...

Puis l'intérieur ...

La construction du palais impérial situé au coeur de la Cité impériale de Pékin fut ordonnée par Yongle, de la dynastie Ming, entre 1406 et 1420. Il constitue un des palais les plus anciens et les mieux conservés de Chine. Actuellement c'est un musée qui renferme de nombreux trésors impériaux de la civilisation chinoise ainsi que des œuvres d'art chinoises ( peintures, céramiques ... ) Pour notre part, nous avons dû écourter cette partie, préférant revenir, en semaine ou dès l'aube pour éviter la foule de chinois, complètement non maitrisable face aux trésors présents derrière des vitres et autres protections!!

Plusieurs parties composent donc cette enceinte, pour cette fois nous avons principalement préféré errer le longs des couloirs qui nous entouraient, autour des parcs, des différentes pièces & bâtisses qui la composent ... un vrai labyrinthe!!! La prochaine fois on oubliera pas de prendre le plan à l'entrée même s'il est en Chinois !!! Et pourtant il parait qu'une grande partie de la Cité est inaccessible puisque détruite par un incendie au début des année 1920 et par conséquent aujourd'hui en ruines. ouuuf!!

Malgré les quelques édifices conservant une patine authentique sur les murs, de nombreuses pièces ont été repeintes de couleurs vives recouvrant les pigments d'origine.

La porte du Midi, la salle de l'harmonie suprême, de l'harmonie du milieu, le trône du Dragon, la porte du Génie militaire, Harem impérial, Jardin impérial ... autant de superlatifs, qui nous montrent à quel point la puissance de l'empereur était forte et toujours dans l'esprit du meilleur.

Une vaste cour centrale, une terrasse de marbre, des vasques en bronze, voie impériale sculptée de dragons et de nuages, salle du Grand Bouddha ... de belles curiosités le tout réunis dans une composition chinoise élégante, ornements de fleurs toutes colorées, détails surprenants dans chaque recoin de pièces...

Un vrai labyrinthe!Un vrai labyrinthe!Un vrai labyrinthe!
Un vrai labyrinthe!Un vrai labyrinthe!Un vrai labyrinthe!
Un vrai labyrinthe!Un vrai labyrinthe!Un vrai labyrinthe!

Un vrai labyrinthe!

Trois bonnes heures de ballade, une belle découverte, mais parfois un peu répétitif ... On garda Le Lonely Planet tout de même à la main pour comprendre un peu la vie passée ici.

Grande et triste surprise en découvrant que de nombreuses petites échoppes touristiques, bar et snacks ont pris place dans chaque recoin de la Cité ... On apprendra même par la suite qu'un Starbucks a tenté il y a quelques années de faire sa place, ce qui provoqua évidemment une grande polémique, sans suite pour cette grosse enseigne!

Mais ce ne fut qu'une petite mise en bouche! On aime faire durer le plaisir .... Alors à la prochaine pour plus de détails en profondeur quant au contenu des trésors!

Cité Interdite ...Cité Interdite ...
Cité Interdite ...Cité Interdite ...
Cité Interdite ...Cité Interdite ...
Cité Interdite ...Cité Interdite ...
Commenter cet article

À propos

La Longue Marche