l lang="fr"> Dans la brousse! - Crazy China - Beijing
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Jun

Dans la brousse!

Publié par RoRos  - Catégories :  #China

Autour de la province du Hebei ...

Après une belle petite semaine de 7 jours travaillés ... Et oui forcément ça commence à piquer un peu !!! Surtout avec la semaine sous la grisaille, l'humidité, & la brume qui ont envahi la ville ... un temps digne d'un mois de Novembre! Arfff

Avec impatience, on prend le train depuis Beijing pour la ville de Shijiazhuang, au Sud de la capitale. Destination choisie un peu par élimination, afin d'éviter les foules des jours fériés des milliards de Chinois en vacances ... Peu importe tout ce qu'on veux c'est visiter, profiter, prendre l'air en dehors de la ville ... dans le calme!! Easy, non?!

Il est 22h quand on prend place à l'intérieur de ces trains à grande vitesse, digne d'un vaisseau spatial! Avec surprise nous serons en "1ère classe et demie" ... Encore un mystère! Les hôtesses vérifient que tout est bien en place .... Let's go!

Ca roupille, ça papote entre nanas ... et nous voilà en route pour 1h30 de train, accompagnés de notre compère Mathilda! Plutôt tranquiles, c'est l'heure de fixer l'itinéraire avec le guide & infos soigneusement imprimées par Mathilde! La boucle est bouclée, il ne reste plus qu'à croiser les doigts pour trouver l'auberge de jeunesse trouvée sur le net ...

Les Troubadours!Les Troubadours!Les Troubadours!

Les Troubadours!

23h30, c'est le débarquement! Une immense gare à la chinoise ... Même lorsqu'on s'attend à arriver dans un petit bled, on se laisse toujours surprendre par l'immensité des structures ... il en faut de la place pour tous les loger!

On ne perd pas temps, on se faufile dans la petite foule, et direction la ville, à pieds ... Selon la carte, on ne devrait pas être très loin! Après 90 minutes de marche, 3/4 échanges avec les locaux rencontrés au coin de la rue, 2 taxis, & de nombreux kms parcourus ... il sera finalement 2h30 du mat quand nous pourrons rejoindre morphé!

Et oui nous n'avions pas envisagé : les hôtels fermés, l'auberge de jeunesse à l'abandon, les hôtels refusant de prendre les "étrangers" que nous sommes ... On remerciera par quelques kuais de plus, le gentil taxi qui nous passera de nombreux coup de fil, et, fera de nombreux arrêts pour trouver notre lit ...! 9 euros c'est pas cher payé!

Ouf! Sauvés ...

Shijiazhuang. Temple.Shijiazhuang. Temple.Shijiazhuang. Temple.
Shijiazhuang. Temple.Shijiazhuang. Temple.Shijiazhuang. Temple.

Shijiazhuang. Temple.

Shijiazhuang.
Shijiazhuang. Shijiazhuang.

Shijiazhuang.

Jingxing ...
Jingxing ...Jingxing ...
Jingxing ...Jingxing ...

Jingxing ...

Lundi 10 juin : Shijiazhuang - Jingxing - Yijiacun

Après une petit grass'mat, il est temps d'en voir un peu plus sur les alentours! Les yeux ouverts, on découvre une autre ambiance! Le soleil est là, filons ... La ville bouillone déjà. les alentours seront peu convaicant! Une ville en construction, des magasins, un petit bordel organisé à leur façon ... Mais des gens plutôt curieux et aidant, dans notre recherche de bus pour rejoindre le fameux temple.

Quelques petits "Baozi" aux légumes (petits pains fourrés cuits à la vapeur... Pour les curieux vous pouvez googliser) pour remplir nos estomacs, des oréos pour françois et après 2 bus nous voilà sur le site. Calme, paisible & rêveur! Les petites échoppes sont là pour nous rappeler de ne pas oublier de manger, ni d'acheter un petit souvenir! Pas question, on déambule dans le temple du Grand Bouddha.

Deuxième étape de la journée : se rendre dans la seconde voir troisième bourgade du coin! Selon le temps du trajet, et l'heure qui nous restera devant nous pour trouver un nid pour la nuit! On marchera tranquilement en direction du bus, pour finalement prendre un taxi qui nous mènera plus rapidement et surtout plus surement à la gare routière. La nana au volant baragouine des mots ... C'est surement des précisions!! Ok, Ok ... On n'est pas insistants ...!

Un premier bus nous amènera à Jingxing, ou la ville au milieu de nulle part, aux couleurs vives d'échoppes mélangées aux couleurs grisonnantes de ville industriel ... un sacré changement! Finalement rien ne sert de s'éterniser par ici, filons voir le village de Yijiacun. Lâchés au beau milieu d'un carrefour, on repars à pieds à la recherche de l'arrêt de bus. A 17h, le bus est censé passer à un autre carrefour non loin de là ... On se laissera finalement tenté par un jeune chinois, qui nous proposera son 4x4, pour ralier notre dernière étape! Gratuitement? qu'ils sont généreux! Mais le trajet sera semé d'embuche ... La fourberie de ce chinois nous amènera finalement à destination, après (re) négociation du prix, un essai au stop. Jamais sans surprise!

Le village de pierres de Yijiacun se trouvera alors 5 kms plus loin sur notre route. Au bout d'une route en pleine campagne ... Désertique ... ou presque! Hotel ? La chinoise de l'accueil touristique semble dire oui ... Nous trouverons refuge dans la petite auberge de papy & mamie, digne d'une petite chambre à la "mémé" .. Aux odeurs de vieilles bricoles, dans une vaste chambre, et un grand lit dur. Un repas de roi cuisiné avec soin entourés de quelques chinois, une ballade nocturne, et une longue nuit de sommeil.

Yijiacun.Yijiacun.Yijiacun.
Yijiacun.

Yijiacun.

Yijiacun.Yijiacun.Yijiacun.

Yijiacun.

Yijiacun.Yijiacun.
Yijiacun.

Yijiacun.

Mardi 11 juin : Yijiacun - Cangyan Shan

Un réveil avec le chant du coq & le papotage matinal de nos hôtes. Mamie nous prépare un petit déjeuner de roi ! A la chinoise bien sur ... Petite salade de tofu froide, omelette aux herbes bien brillante & de jolies boules de pain pas cuites ... ! Léger ? Evidemment ...

On déambule dans le petit village de pierres, on rencontre quleques locaux sur notre passage, et peu de touristes. Les hommes sont déjà au travail, les plus anciens attendent sur le bord de route et les plus jeunes s'activent ... Tranquile! On demandera notre route pour le prochain village au "point accueil tourisme" du village. Avec nos quelques mots de chinois & quelques mimes on reprendra la route enlacée entre les petites colines, plein soleil. Au détour des villages, les locaux travaillent la terre ... loin de la ville. Curieux mais sur leurs gardes, un petit geste de la main suffit pour leur (re) donner le sourire avec un petit "Ni Hao" ! Penseurs, rêveurs, marcheurs, on fonce profitant du paysage environnant!

Sur notre route, les ainés ruraux festoyent ... On sera même invités à partager leur banquet ... Mais notre petit déjeuner sera encore bien trop présent malheureusement pour pouvoir en profiter!

Quelques mètres plus loin, on rejoindra une route plus empruntée par les voitures, pas génial pour se ballader ... On décide alors de se tenter une deuxième fois au stop! Et pourquoi pas ... A peine le pouce levé & un grand sourire, nous voilà embarqués par un couple avec une belle voiture, et un petit enfant dormant sur les genoux de la mère devant. Ils se rendent au même endroit que nous! Quelques échanges Anglo-Chinois, on apprend plus tard que la petite frangine a habité 6 ans en France, et qu'elle vient juste de rentrer en Chine pour chercher du travail!

On refusera encore un déjeuner convivial en leur compagnie, pour filer faire la grimpette du temple! Et surtout se renseigner de notre prochaine nuit! Les hôtels au pied du site semblent encore une fois refuser les "étrangers" ... Tant pis, allons voir ce qui se passe en haut!

Le paysage s'émerveille de plus en plus, la roche, le temple suspendu ... Et à notre plus grand bonheur, nous sommes (presque!) seuls ... Le calme nous suit. Les esprits se font toujours aussi curieux de ces 3 laowaï ("étrangers" en chinois!) sac à dos sur le dos. Photos, questionnements, regards ... C'est étrange parfois le regard qui se porte sur nous. Mais nos yeux sont aussi curieux ... La nature s'impose entre deux temples pour faire du bouddhischme.

Le soleil se cache puis à plusieurs reprises, nous demandons si "hotel" il y a ... Avec les réponses peu convaincantes des locaux, on décide de s'éloigner un peu des chemins touristiques, et de nulle part, un chinois surgit au croisement des champs et nous invite dans sa maison ... Juste parfait une petite auberge au loin, au pied de la montagne!

De quoi prendre un petit rafraîchissement, de faire une petite partie de poker au pied de l'arbre avant de recevoir encore un petit dîner de rois! Entre temps l'auberge se remplie d'un groupe de chinois ... Encore quelques bières & nous voilà au lit!

Sur la route ...
Sur la route ...Sur la route ...Sur la route ...

Sur la route ...

Monastère Suspendu! - Cangyan ShanMonastère Suspendu! - Cangyan Shan
Monastère Suspendu! - Cangyan Shan
Monastère Suspendu! - Cangyan ShanMonastère Suspendu! - Cangyan ShanMonastère Suspendu! - Cangyan Shan

Monastère Suspendu! - Cangyan Shan

Cangyan Shan.
Cangyan Shan.Cangyan Shan.

Cangyan Shan.

Mercredi 12 juin : Cangyan Shan - Shizou

Au levé, nos copains chinois de la veille sont déjà partis! Il est à peine 9h et le soleil brille déjà ... On ne s'attardera pas, un dernier village reste à rejoindre sur notre route avant de partir! La route est à nous pour redescendre de la montagne ... Notre hôte nous aurait bien gardé un peu plus! ..

Après 1h30 de marche, bien sympathique, rêvant d'aller encore et toujours plus loin .... ! On retrouvera la route principale. Sur laquelle encore une fois on ne s'attardera pas ... On va dire que les bas côtés de la route ne sont pas très tranquilisants!

Une petite pause repérage, petit point et pause rafraichissement avant de continuer. Sur la route, on retrouvera finalement nos compatriotes de la vieille ... en voiture! Après un premier arrê à nos côtés en voiture, puis un deuxième, ils nous proposerons de nous embarquer gentillement dans leurs voitures! Même plus besoin de lever le pouce ...

Ce qui sera d'autant plus étonnant ... En acceptant de nous monter à bord, il accepterons de faire un détour pour nous et de faire la visite du prochain village, avant de prendre le cap pour Beijing!!! Heureux comme tout, parlant toujours de l'anglo-chinois, nous passerons la fin de la journée en leur charmante compagnie...! Quiproquos rigolos, musique chinoise, & rototos moins chouettes ... en avant la troupe!.

Hésitants au départ mais pas trop ... Nous visiterons ce petit village endormi au pied d'un bout de muraille, au milieu d'usines en tout genre ... Avant d"enchaîner les 4 heures de route!

Monastère Suspendu! - Cangyan Shan.
Monastère Suspendu! - Cangyan Shan.Monastère Suspendu! - Cangyan Shan.

Monastère Suspendu! - Cangyan Shan.

Sur la route ...Sur la route ...
Sur la route ...

Sur la route ...

Et nous voilà sur le chemin retour, dans deux voitures respectives. Ils ont l'air de voyager à la cool, pauses pipi, pauses grignotage pour nous ... C'est assez drôle! Avec notre pauvre chinois, leur pauvre anglais, et nos riches téléphones, on arrivera à communiquer ...

Pas question de leur donner un sous, ni même une goutte de coca ou de jus, il insisterons pour nous dire de ne pas oublier de se faire rembourser nos billets de train!

On comprendra par mimes & gestes, que nous sommes en compagnie des 4 frangines et de leurs conjoints! Tous partis en week-end de 3 jours dans la campagne non loin de Pékin. La plus vieille avait 60 ans ... saurez-vous la retrouvez?!

Bon vivants, généreux, curieux .... les 4 heures de route seront finalement pas si terrible que ça! Même si il fallait mieux attacher sa ceinture ... les autoroute à 2*2 voies, ou 4*4, selon si vous comptez la bande d'arrêt d'urgence ou non!! Notre chauffeur étant routier de métier... aucune crainte à avoir! Mais quand il s'agit de doubler les camions sur la gauche comme la droite, mieux vaut avoir l'oeil !!!

18h, débarquement général au métro Sud de la ville. Des grands mercis à eux, on se quitte avec les sourires respectifs!

Bilan du week-end réussi ... rencontres, ballades, découvertes ... à l'improvisation.

Et surtout pas cher ... 550 yuans pour 3 jours tout compris, à vos calculettes!

Le dernier village....Le dernier village....Le dernier village....
Le dernier village....Le dernier village....Le dernier village....

Le dernier village....

& notre Chinese Team!

& notre Chinese Team!

Commenter cet article

Mary Oune 17/06/2013 10:22

Classsssseeeeeeeeeeeee :))

t'es belle vilaine

À propos

La Longue Marche