l lang="fr"> Tel un serpent ! - Crazy China - Beijing
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 Oct

Tel un serpent !

Publié par RoRos  - Catégories :  #China -Beijing

"Celui qui n'a pas gravi la Grande Muraille n'est pas un vrai Homme"
Mao Zedong

Après un mois de préparation de la surprise pour Léa, nous voilà en route pour passer deux jours et demi au grand air, à grimper sur le dos de cette fameuse muraille!

Il est 13h15 quand nous arrivons à la gare routière de la ville ... À notre grand déséspoir, à peine sortis du métro, nous voilà déjà dans un brouhaha de gens qui déambulent dans tous les sens! On se laisse guider par les panneaux pour se faufiller jusqu'à notre quai. La foule est déjà là et ne cesse de s'amplifier. Nous voilà dans une file d'attente digne de Walt Disney où la tension monte petit à petit car des personnes fraudent et passent par dessus les barrieres. Après 2 heures de jeux de coudes et de bousculades la première étape est franchie : nous arrivons à grimper dans le bus....ouuufff !!! Agoraphobes s'abstenir :) L'aventure commence ...

Deuxième étape rentrer en contact avec les propriétaires de l'auberge qui sont censés nous réceptionner au terminal du Bus de Miyun, à 1h20 environ de Beijing. Nous obéissons à la lettre aux consignes données: "ne pas descendre du bus avant le terminal même si de nombreuses personnes nous y invitent". Notre chauffeur sera bien présent à notre arrivée au terminal avec une jolie pancarte écrite en Anglais "suivez moi" !

Il est 18 heures quand nous arrivons à l'auberge après avoir traverser des routes puis des chemins sinueux, le paysage est recouvert d'un épais brouillard mais on arrive à apercevoir les reliefs qui nous attendent. C'est assez mystérieux!

Auberge de Dongpo Inn.
Auberge de Dongpo Inn.Auberge de Dongpo Inn.

Auberge de Dongpo Inn.

C'est déjà l'heure de nous mettre à table car en Chine on ne rigole pas quand c'est l'heure c'est l'heure ... Le chauffeur, à la fois le propriétaire de la pension et à notre bonne surprise aussi ancien chef cuisto, nous propose ses meilleurs petits plats [pour la modique somme de 25 yuans pour le riz, 68 yuans pour le boeuf & 48 yuans pour le poulet, on vous laisse calculer!] ... Sous l'oeil attentif de notre Grand Mao! Et comme pour notre habitude, les ventres vides, nos estomacs crient famine, un peu trop .... ;) L'horloge rythme nos coups de baguette, une belle gymnastique de doigts!

Un dîner pas comme les autres...
Un dîner pas comme les autres...Un dîner pas comme les autres...

Un dîner pas comme les autres...

La fraicheur est arrivée, la nuit est noire, mais il n'est que 19h30 lorsque nous terminons de manger ! Le silence nous entoure, tandis que nos hôtes font leur toilette dans la cours, nous filons quant à nous, nous emmitoufler sous nos épaisseurs de couette dans le préfabriqué d'en face ... la nuit va être longue avec notre impatience d'être à demain ! Sous le bourdement de quelques petites punaises le sommeil nous envahi ...

Samedi 14 octobre, nos hôtes nous réveillent à 6 h du mat pour le périple. Petit déj à base de pain de mie, gelée de fraise chimique & omelette ... comment se sentir seule devant son plat, les yeux pas réveillés, baguettes en mains!! il est malin lui :) Le vent s'est levé, ce qui nous permet d'avancer sous un ciel dégagé. Pas de temps à perdre car nous devons franchir certaines tours avant l'arrivée des gardes, ce que nous y découvrons se passe de commentaire.... :)

Great Wall.Great Wall.
Great Wall.Great Wall.
Great Wall.Great Wall.
Great Wall.Great Wall.

Great Wall.

Simatai / Jishanglin - Deux parties situées au Nord Est de Beijing, à environ 110 kms. Construites sous la dynastie Ming, 10 kms de terrain montagneux séparent les deux parties : tours de guet, pentes vertigineuses, escaliers ardus et murs effondrés ... nous avons crapahuté comme des ptits singes dans ce paysage de fou!..

Ou comment se sentir vulnérables, impuissants sur cet immense mur, à en couper le souffle! Plus de 2000 ans d'histoire dans cet assemblage de pierres, au milieu de nulle part, érigé au départ pour se protéger des troupes nomades ... Glaglagla on attend avec impatience le soleil, nos jambes chauffent, la pente est raide à 7h du mat ... même pas peur tellement c'est bon!! Personne à l'horizon, complètement envoutés par le paysage, on se laisse guider ... Quelle bouffée d'air, à prendre & reprendre sans modération!

Great Wall. Black & White.
Great Wall. Black & White.Great Wall. Black & White.
Great Wall. Black & White.Great Wall. Black & White.
Great Wall. Black & White.Great Wall. Black & White.Great Wall. Black & White.

Great Wall. Black & White.

De retour à l'auberge, nous pouvons reposer nos petits mollets, reprendre des forces & profiter de la vue splendide qui surplombe la muraille. Nous nous installons en terrasse, sous le soleil, bine loin des complexes touristiques rencontrés sur les derniers mètres de notre marche. Nos hôtes quant à eux continuent leur occupation, tout en nous chouchoutant!

Après l'effort le réconfort ... une petite sieste avant de repartir grimper sur l'autre côté de la muraille pour y observer le coucher de soleil est nécessaire. Au Pays du Soleil Levant, la tranquilité est de rigueur, allons profiter de cette sérénité!! ...

Sunset.
Sunset.Sunset.Sunset.
Sunset.Sunset.Sunset.

Sunset.

Une dernière étape nous attend demain à l'aube, mais d'abord il est temps d'aller se coucher avec des images pleins la tête ... nous laissant facilement rêveurs...

Il est 4 heures du matin quand le propriétaire frappe à la porte, il nous faut faire les warriors pour sortir dans ce froid et ainsi prendre la route vers un hameau, où un soi-disant guide nous attend. Dans l'obscurité la plus totale et à la lueur de notre lampe frontale, nous avançons sous un splendide ciel étoilé. Nous distinguons la silhouette d'un homme qui nous fait signe de le suivre avec sa lampe. Il nous guide à travers champs dans l'obscurité jusqu'à nous indiquer un sentier que nous devons emprunter seuls pour atteindre une fameuse tour isolée. Le guide me demande d'engager et Lea me suit à la lueur de la frontale. Il faudra quelques minutes et quelques sons étranges en provenance des bois pour que Lea s'exclame: "Euuh, et si on rentrait" !!! Nous changeons la configuration et Lea prend le devant (avec joie!) avec la frontale et nous continuons notre ascension en zigzag. Le sentier devient de plus en plus difficile à distinguer et surtout de plus en plus raide. Après 1 heure de grimpette le sommet semble être à quelques mètres mais le plus dure nous attend. Nous marchons et escaladons sans se rendre compte que nous sommes au bord d'une falaise vertigineuse. Arrivés en haut nous nous abritons auprès de cette tour isolée et attendons ce fameux levé de soleil avec joie & frissons ...

La Tour Isolée!
La Tour Isolée!La Tour Isolée!
La Tour Isolée!La Tour Isolée!

La Tour Isolée!

Après presque une heure, il est maintenant temps de prendre le chemin du retour ... nous (re) découvrons avec plaisir & grâce à la lumière du matin, le sentier que nous avons emprunté. Forêt, champs en terrasse de culture du maïs, le paysage prend un tout autre sens désormais. Nous planons! Il est 7 heures du matin lorsque nous arrivons au pied de la colline ... et la vie se réveille dans le petit Hameau de Dongpo, ses habitants sont déjà très actifs. Pour tous la journée ne fait que commencer! Le petit déjeuner est servi à notre retour & nous voilà déjà repartis dans l'autre sens. Complètement déconnectés, direction la jungle urbaine ..

La culture agricole à Dongpo.
La culture agricole à Dongpo.La culture agricole à Dongpo.
La culture agricole à Dongpo.La culture agricole à Dongpo.

La culture agricole à Dongpo.

Commenter cet article

MEL 04/11/2012 18:28

de la boulette!!!

Roros 06/11/2012 08:00

Graaaaave! Merci mèl !

Luc 23/10/2012 08:34

Super photos xie xie !

Roros 06/11/2012 07:59

búkeqi !fěicháng lèyi Luc !^_^

Irène 22/10/2012 22:28

Incroyable !! Vous nous faites voyager... Un très beau récit en image. Merci et à très vite les amis ! Irène

Kumar 22/10/2012 13:25

Wouahouuuuu!!! Quelle aventure! Bravo et merci pour le récit. J'ai la chance d'avoir moi aussi marché sur la muraille. Je suis très contente de me replonger dans cette ambiance du bout du monde. C'est tellement beau!

Lea 06/11/2012 07:56

Merci Corinne! L'aventure just started! =)

À propos

La Longue Marche